Le développement des modes doux de déplacement à l’étude sur la commune

12/07/2021

Transports et déplacements

La densification du réseau de pistes cyclables

Afin d’offrir à leurs citoyens toujours plus de liaisons douces, Philippe Coddet, adjoint aux travaux, et les élus poursuivent la réflexion autour de leurs développements au côté de Grand Chambéry qui exerce la compétence « déplacements ». Cette réflexion est menée dans le cadre de l’élaboration du plan de déplacements. Celui-ci planifie la création et l’amélioration de plusieurs portions (voir plan).

Voir l'image en grand

Sont actuellement à l’étude :

  • la création d’une liaison cyclable entre Bassens et Saint Alban-Leysse via la rue du Peney
  • la création d’une liaison cyclable entre le centre-ville et les Barillettes
  • la création d’un cheminement piéton / vélo le long du Nant Petchi
  • l’amélioration de l’aménagement cyclable de la rue de l’Epine
  • la pacification de la circulation automobile rue des écoles pour favoriser les déplacements à vélo

Si ces pistes de développement concernent des aménagements futurs, le projet urbain du nouveau centre bourg témoigne au présent de la volonté de la municipalité de favoriser les modes doux de déplacement. Une voie cyclable a été aménagée rue du Stage, le cours du Plancenay, qui va relier la halle commerciale à la mairie, sera accessible aux piétons et aux cyclistes tout comme le nouveau cheminement en cours de réalisation, destiné à relier les commerces au gymnase.

Renouvellement de la prime à l’achat d’un vélo électrique

La promotion des modes doux de déplacement passe également par le soutien financier que la commune apporte pour l’acquisition d’un vélo électrique, et cela pour la deuxième année consécutive.

« Pour la commission « développement durable » et moi-même, il semblait essentiel de reconduire cette aide. Cette initiative stimule l’usage du vélo d’autant que nous travaillons au développement des modes doux de déplacement sur la commune, dont les pistes cyclables font partie. Booster le pouvoir d’achat des Saint Albanais en leur octroyant 200€ peut être décisif et leur donner le coup de pouce qui va leur permettre de franchir le cap.» indique le maire Michel Dyen

En 2020, cinquante foyers Saint-Albanais ont bénéficié d'une aide de 200 € pour l’acquisition d’un vélo électrique, soit un budget de 10 000€ au total. Vu le succès du dispositif, la commune a fixé un budget de 20 000 € pour l’année 2021, ce qui représente 100 foyers aidés à hauteur de 200€.

Pour bénéficier de la prime communale, votre vélo doit correspondre aux critères ci-dessous. Cette aide peut être cumulable avec l’aide de Grand Chambéry.
En savoir plus